Page 2 sur 2

Posté : jeu. 25 sept. 2008 13:35:12
par maxi
le menu est vraiment alléchant, je commande ce film aussitôt, maïté est de la partie non ?

Posté : jeu. 25 sept. 2008 13:56:00
par Le Varègue
On se débrouillera sans elle maintenant que Payns maîtrise au degrés prêt la cuisson de la viande de perdrix... Ca a l'air d'être un régal.

J'apporte les petits pois.....soyons fou, et les culs d'artichauts !

Posté : jeu. 25 sept. 2008 21:00:04
par Payns
Pas de petits pois, mécréant! Des asperges en petits pois: on découpe le tendre d'asperges vertes en forme de petits pois. Bon, c'est une figure de style; en fait, on en fait de petites rondelles, le triste de l'histoire étant qu'il ne faut pas hésiter à gâcher parfois les 2/3 de l'asperge pour ne garder que le très tendre et très doux. Mais on appelle le chose "en petits pois", au moins en raison de la forme de la coupe.

Lavés, ébouillantés et revenus à la poële avec de la crème, des jaunes d'oeufs, du sariêtre et des clous de girofle. Tout est dans le feeling!

Ca c'est du cinéma comme je l'aime, et mes premiers essais, je les ai fait sans consulter de recettes, en suivant juste les instructions de Talleyrand/Claude Rich telles qu'il les donne dans ce film sur lequel j'ai vraiment geeké à une époque, rien que pour les dialogues (merci m'sieur Brisville) et ces deux personnages magnifiques.

Pour les dialogues, d'ailleurs, un détail amusant est que les 3/4 des remarques et répliques piquantes sont des répliques authentiques des deux hommes concentrées par Brisville dans la pièce (c'en est une à l'origine, qui a joué à guichet fermé pendant 2 ans). Evidemment, dans la vraie histoire, ça leur a pris une vie pour les faire toutes :lol: .

Qui amène le saumon? C'est-à-dire qu'un bon saumon sauvage (pas ces saletés oranges et grasses nourries à la carotaine) pour une douzaine de personnes, c'est pas gratuit (mais gérable), mais c'est surtout chiant à trouver.

Posté : ven. 26 sept. 2008 10:59:04
par Le Varègue
Payns a écrit :Pas de petits pois, mécréant! Des asperges en petits pois: on découpe le tendre d'asperges vertes en forme de petits pois. Bon, c'est une figure de style;


:oops: Bon, du caviar d'asperge en gros. Mais dans ce cas là, je ne me serai pas proposé pour apporter le caviar, du coup pas d'erreur possible. Mais je m'égare...

Posté : dim. 28 sept. 2008 09:50:47
par maxi
je viens de voir le diable Boiteux de Guitry

bon c'est du guitry, par guitry et pour guitry, le reste des acteurs sont purement décoratifs et ne sont là que pour permettre à sa verve méprisante de s'exprimer

je ne sais pas si talleyrand était ainsi, mais en tout cas on ne peut pas retenir ce film dans la filmographie napoléonienne, émile drain y joue un empereur fini, ventripotent et même grossier, qui semble un nain par rapport au "Prince talleyrand-Périgord", faut pas charrier qd même

admirer la diplomatie et la politique OK, mais qd même, en ces temps houleux, le militaire avait bien plus de mérite !

je veux bien réhabiliter Talleyrand, après tout l'entente cordiale avec l'angleterre c'est énorme qd même, mais de là à ridiculiser tous les autres, c'est pousser l'admiration au fanatisme.

si vous aimez Napoleon d'abel gance, voila le theme musical principal:
Theme Principal

composé par Carmine Coppola, d'autres suivront ...

Enjoy :D

Re: les meilleurs films sur Napoleon

Posté : dim. 10 mai 2009 11:17:05
par maxi
bonjour a tous

> pour vous signaler de très nombreux extraits vidéos:

"Conquest" intégral en 6 morceaux, "Guerre & Paix" de Bondarchuk, ... et une nouvelle section sur les marches miltaires

merci de votre visite :sm3:

http://www.napocinepedia.net