Page 1 sur 8

La bataille d'Azincourt

Posté : lun. 09 mai 2005 19:21:47
par Invité
Je ne connais pas grand chose au moyen age.

J'ai lu un article qui précisait que les chevaliers français ont été massacré par des archers anglais lors de cette bataille.

Est-ce le cas?

Si oui, comment de simples archers ont-ils pu tailler enpoièce des chevaliers bien entrainés et protégés par leurs armures?

Merci pour vos infos

Posté : lun. 09 mai 2005 20:05:26
par Ringo
Bonsoir et bienvenu Marco

D'abord, la plupart des français (qui sont de 40 à 45000 en tout) vont combattre à pied, sauf les cavaliers placés aux ailes (2400 en tout). Les anglais sont trois fois moins nombreux.
Le problème, c'est la boue. Les anglais attendent les français, qui s'épuisent à marcher dans ce bourbier. Dès qu'ils sont à distance de tir, les goddons sortent les arcs, et font un carton comme d'habitude.
Au même moment, les cavaliers français chargent ... enfin essaient ... la boue les ralentit considérablement, et les anglais les abattoient à tas, et semblait que ce fussent enclume sur quoi ils frappassent. Quelques cavaliers atteignent les archers, mais tous le monde est tué. De plus, les chevaux blessés et affolés désorganisent le reste de l'armée qui continue d'avancer.
Le corps principal intervient; le duc d'Alençon tue le duc d'York, atteint Henri V, lui assène un coup d'épée au bassinet, mais est cerné et tué par la garde royale anglaise.
Devant ce désordre, l'arrière garde de mercenaires et d'hommes d'arme préfèrent s'enfuir, pensant que la bataille est perdue !
Les anglais font beaucoup de prisonniers; or, quand quelques loqueteux s'en prennent aux bagages anglais, Henri V croit à une attaque sur ses arrières. Aussi, ils ordonnent que l'on massacre les prisonniers ! "et de sang froid, toute cette noblesse française fut là tuée et découpée, têtes et visages, qui fut moult chose pitoyable à voir" (Les plus riches sont épargnés, bien évidemment).
L'affaire est finie avant la nuit, quelques éléments rachetant l'honneur de la journée, en allant se faire tuer vaillamment.

Les français n'ont pas fait un pli ... La liste des nobles morts ou prisonniers est longue, très longues ... Terrible, non ?

Re: Bataille d'Azincourt

Posté : lun. 09 mai 2005 20:15:34
par Ringo
marco a écrit :Si oui, comment de simples archers ont-ils pu tailler enpoièce des chevaliers bien entrainés et protégés par leurs armures?


L'adresse des archers et la puissance des arcs (les "longbows") en bois d'if ... Les coutiliers gallois achevaient les blessés ...
Et puis ce désordre ... Pas de chefs valables ... Le connétable d'Albret valait pas tripette quand il fallait commander ! Les anglais étaient à l'entrainement !
Une bonne branlée, mais pas aussi grave que Crécy ou Poitiers.

Posté : lun. 09 mai 2005 21:43:00
par Sicambre
J'ai lut qu'en fait comme vous l'avez dit messieur, que la boue et le terrain pourri du site de la bataille desavantageait les franaçais. Les anglais et leur armée etaient au sommet d'une colline, les français l'ont pris d'assault, mais les grands archers ont criblés les chevaliers a chaval français! Les français ont ensuite envisager de faire descendre de chaval les cavalier, au debut sa a marcher mais les chevalier arriverent crever au sommet de la colline a cause de leur armure et les anglais et la cavalerie les ont tailler en piece et ensuite sa ete la charge de la cavalerie anglaise (sa t'en parle pas mec !) qui a vraiment provoqué la deroute dans l'armée deja bien secouée.

C'est encore la faute de cretins qui n'ont meme pas inspecter le champs de bataille avant de la livrer. On attaque pas une colline ou il y a plein d'archés, on apelle les B 52 ! :wink:

Posté : mar. 10 mai 2005 06:59:15
par Invité
Napoléon aurait mis les anglais en deroute lui ! :D

Re: Bataille d'Azincourt

Posté : mar. 10 mai 2005 08:18:16
par Châtillon
Ringo a écrit :Une bonne branlée, mais pas aussi grave que Crécy ou Poitiers.


J'en suis pas si sur Ringo. De toutes les batailles du Moyen-Age, j'ai l'impression que Azincourt fut la plus terrible, la plus horrible, la plus sanglante.

:cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

Autant les français font pitié à voir à Crécy et à Poitiers, autant ils font pleurer à Azincourt. Quand je pense à Azincourt, mon coeur me serre. Ce serrement de coeur, tous les semaines je l'ai. Durant ce semestre-ci, mon cours de médiéval portait sur la noblesse à la fin du Moyen-age. Tous les semaines, mon prof, (qui est un bon prof), raconte toujours en illustration de son cours, des histoires de gens et de familles nobles. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un l'un d'entre eux est mort à Azincourt. Chaque semaine, un tel a son fils ou son frère tué en 1415 et puis un tel ets mort en 1415
et puis 1415, 1415 1415 et 1415 et encore 1415.

Chaque semaine je suis surpris que tant de gars et de familles aient aisni disparus à Azincourt ..! Quelle boucherie! C'est la disparition de toute l'élite de la chevalerie française, et petite et moyenne, .... Rambure et ses beaux-frères, les 3 fils de Robert de Bar, le fils de Marinot de Tourzel....
Quand aux princes des fleurs de lys, toi Ringo qui est un spécialiste tu peux nous en faire la liste
... et les prisonniers, le neveu du roi: Orléans, qui sera prisonnier pendant 20 ans et d'autre encore
et d'autres encore comme le très grand maréchal de Boucicaut qui a eu un destin magnifique mais une fin pitoyable!!!

:cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

Il n'ya pas de plus grand malheur que Azincourt!

Quand je passe une dizaine de fois chaque année, à coté du champs de bataille, je m'imagine toujours une terre rouge, débordant de cadavre. Réjouissant non?

:(

Re: Bataille d'Azincourt

Posté : mar. 10 mai 2005 12:43:42
par Cambise
Châtillon a écrit :Ce serrement de coeur, tous les semaines je l'ai.


Incroyable l'influence des programmes de M6 du lundi soir... On croirait encore Yoda!

Posté : mar. 10 mai 2005 16:22:58
par Ringo
Sicambre a écrit :et la cavalerie les ont tailler en piece et ensuite sa ete la charge de la cavalerie anglaise (sa t'en parle pas mec !) qui a vraiment provoqué la deroute dans l'armée deja bien secouée.


C'est anecdotique ... Il faut dire que la bataille était perdue avant que les français rejoignent leurs ennemis ... La fatigue due à la boue, plus l'absence de chefs ... La cavalerie anglaise a chargé pour faire courir les chevaux :lol:

Châtillon a écrit :J'en suis pas si sur Ringo. De toutes les batailles du Moyen-Age, j'ai l'impression que Azincourt fut la plus terrible, la plus horrible, la plus sanglante.


Cette bataille n'a eu aucune incidence, mis à part l'effondrement du moral des français. Henri V fut obligé de livrer bataille, les français le poursuivaient pour l'anéantir. Grâce à cette victoire, Henri a pu regagner Calais tranquille peinard. Tous les soldats français ne sont pas morts, il restait de quoi faire une belle armée ... mais sans chef, comment rameuter les troupes.
Poitiers est plus grave militairement, car les français n'ont jamais eu le dessus, moralement et politiquement car le roi est fait prisonnier, et on connait les difficulté du futur Charles V pour régenter le royaume en perdition.
Même les batailles de Cravant et Verneuil sont plus graves qu'Azincourt.

Si elle te parait la plus sanglante, c'est à cause du massacre des prisonniers. C'est d'ailleurs une tache indélébile sur le soleil d'Henri V.

Posté : mar. 10 mai 2005 16:39:07
par Ringo
Voici une liste de 436 français morts ou prisonniers à Azincourt:

AILLY (Baudoin d') Vidame d'Amiens
AILLY (Raoul d') , s'échappe
ALBRET (Charles d') Connétable de France depuis 1402,
ALENCON (Jean 1er, duc d') Neveu du roi Philippe de Valois
ALOYER (Pierre)
AMBOISE (Hugues d') Chambellan du roi
AMBRINES (Eustache d')
AMBRINES (Jean d')
ANDELOT (...d')
ANVERS (Comte d')
ANVIN de HARDENTHUN (Jean d') , chevalier
ANVIN de HARDENTHUN (Oranglois d') ,chevalier , frère de Jean
APPLAINCOURT (le sire d')
APPLAINCOURT (Jacques, son fils)
ARGIES (Dreux d')
ARGIES (Pierre d')
ARSY (Gallois d')
ASSE (le sire d')
ASSONVILLE (Maillart d')
AUDREGNIES (Arnould d')
AUMALE (le Comte d')
AUMONT (Jean d'; dit le Hutin)
AUSNE (Richard d')
AUSTEULX (Hue des)
AUTHIEULLE (Jean d';seigneur de Wavrans)
AUXY (David d' ; Sire d')
AUXY (Philippe d') Seigneur de Dampierre, Bailli d'Amiens
AUXY (...d') son fils
AUXY (Réginald d')
AUXY (Guilbert d')
AUXY (Alain d')
AUXY (Jean)
AUXY (Renaud d')
AUXY-ROUGEFAY (Boissart d')
AVERHOULT (Guillaume alias Alain d')
AZINCOURT (Renaud) Seigneur d'
AZINCOURT (Wallerand d';son fils)
AZINCOURT (Isambert d') , pénétra dans la tente du roi d' Angleterre pendant la mêlée,
et emporta l'épée de ce monarque.
BAILLEUL (Jean de)
BAISIEUX (le Seigneur de)
BAISIEUX (...de) son frère
BAR (Duc Edouard III de)
BAR (Jean de) Sire de Puisaye
BAR (Robert de) Comte de Marle et de Soissons
BAUFFREMONT-en-CHAMPAGNE (le Seigneur de)
BEAUFORT (Antoine de) Seigneur d'Avesnes, maître d'hôtel du roi
BEAUMONT-sur-LOIRE (Jean Sire de)
BEAURAIN (Jean de Lorris Seigneur de)
BEAUSSAULT (Louis de)
BEAUVAL (Yvain de)
BEAUVERGER (Antoine de)
BEAUVOIR (Pierre de) Bailli du Vermandois
BEAUVOIR-sur-ANCRE (le Seigneur de)
BELLAY (Hugues du)
BELLEVAL (Baudoin de) Chambellan du Duc d'Orléans
BELLEVAL (Rogue de) , s'échappe
BELLIÈRE (Vicomte de la)
BELLOY (le Baudrain de)
BELLOY (Bertrand de)
BERNIEULLES (Adrien de)
BEQUIGNY (Charles de)
BÉTHENCOURT (le Seigneur de)
BÉTHUNE (Jean de) Seigneur de Mareuil-en-Brie
BÉTHUNE (Colart de) son fils
BEUIL (Jean de) Chambellan du Duc d'Anjou
BEUVRIÈRE (Baugeois de la)
BEUVRIÈRE (Gamant de la) son frère
BIEZ (Jean du)
BINET (Pappin) , sgr de Coquerel , s'échappe
BLAISEL (Jean du)
BLAMONT (Comte de)
BLONDEL (Jean) Seigneur de Joigny, Canteleu, Méry,
BLONDEL (Charles) son fils
BOIS-d'ANNEQUIN (le Seigneur du)
BOISSAY (le Seigneur de)
BOISSY (Henri de)
BONNAY (Robert de)
BONNEBAULT (Jean de)
BONNEVAL (Jean de)
BOUCICAUT (le Maréchal)
BOUFFLERS (Aléaume de) , chevalier, sgr de Boufflers, fait prisonnier
BOURBON (Louis) fils du Seigneur de Préaulx
BOURBOURG (le Seigneur de)
BOURDON (Louis de)
BOURNEL (Louis) , s'échappe
BOURNONVILLE (Aléaume de)
BOURNONVILLE (Bertrand de)
BOURNONVILLE (Gaviot de)
BOURNONVILLE (Enguerrand de) dit Garriot
BOURS (Vitard de)
BOUSINCOURT-en-SANTERRE (le Seigneur de)
BOUSSY (Louis de)
BOUTERY (Charles de) , chevalier, sgr de Huppy, vicomte de Maisnières et de Cambet
BOUTRY Rasse seigneur de Courcelles, avec son frère
BOVE (Seigneur Golbert de la)
BRABANT (Antoine Duc de) frère du Duc Jehan de Bourgogne,
BRÉTIGNY (le Seigneur de)
BRIMEU (le Sire de)
BRIMEU (Athis de) fait prisonnier
BROUILLY (Antoine de)
BRUCAMPS (Grenier de)
BRUGES (Roland de) Sire de la GRUUTHUSE
BRUN (Jacques) Seigneur de Palaiseau
BUAT (Jean de)
BUEIL (Guillaume de)
CANTELEU (Agnieux de)
CAUROY (le Seigneur de)
CAUROY (...de) son frère
CAYEU (Jean de) dit le Bègue
CAYEU (Payen de) son frère
CAYEU (Mathieu de) dit Payen
CERNY-en-LAONNAIS (le Seigneur de)
CHABANNES (Robert de)
CHALONS (Robert de)
CHALUS (Robert de)
CHAMBOIS (le Sire de)
CHAMVILLERS (Adam de)
CHARTRES(Antoine de) dit le Jeune, Grand Maître des eaux et
fôrets de Picardie, maître d'hôtel du roi
CHARTRES (...de) son frère
CHARTRES (...de) son second frère
CHASTELET (Michel du)
CHASTELET (Robert du) son frère
CHATEAUGIRON (le seigneur de)
CHATILLON (Jacques de) Seigneur de Dampierre, amiral de France
CHATILLON (Charles) Chambellan du roi, Seigneur de Saint
CHATILLON (Hugues de)
CHATILLON (Gaspard de)
CHATILLON (Robert de)
CHAULE (Jean de)
CHAVENCY (le Seigneur de)
CHEPOY (Louis de)
CHIN (le Seigneur de)
CLARY (Lancelot de)
COETQUEN (Jean de)
COMBOUCHES (le Seigneur de)
COMBOURG (le Seigneur de)
CORBIE (Arnaud de)
COUCY (Lancelot de)
COULONCHES (Sire de)
COURCY (le Seigneur de)
COUDUN (Jean de)
CRAMAILLES (Yvain de)
CRAON (Amaury de) Seigneur de Briolé
CRAON (Jean de) Sire de Montbason, Grand Echanson de France
CRAON (Antoine de) Seigneur de Beauverger, panetier de France
CRAON (Simon de) Sire de Clacy
CRÉQUY (Raoul, Sire de) dit l'Etendard
CRÉQUY (Renant de) Sire de Contes
CRÉQUY (Philippe) son fils
CRÉQUY (Jean de) dit le Jeune, Seigneur de Molliens
CRÉVECOEUR (le Seigneur de)
CRITE (le Seigneur de la)
CROY (Jean de) grand bouteiller de France
CROY (Archambaut de) son fils
CROY (Jean) son fils
CRUSSOL (Jean de)
DARCHERER (... de)
DREUX (Jean de) Seigneur de Houlbec
DREUX (Gauvain de) Sire d'Esneval
DOMART (le Vicomte de)
ECUELLE (Jacques de l')
EPAGNY (le Seigneur d')
ERIN (Guillaume d')
ESCAUSSINES (Alemand d')
ESCLAIBES (Jean II d')
ESCLAIBES (Fatré d') son fils
ESNE (le Baudrain d')
ESNE (Sausset d')
ESQUESNES (le Vicomte d')
ESTOUTEVILLE (Jean d')
ESTOUTEVILLE (Colart d')
ESTOUTEVILLE (Colart d') Seigneur de Torcy
ESTOUTEVILLE (Charles d') Seigneur de Blainville
EU (le sénéchal d')
FAUQUEMBERGUES (Wallerand de Raineval, Comte de)
FAY (Thiébaut de)
FERRIÈRES (Raoul de)
FIENNES (Robert de)
FIEFFES (le Seigneur de)
FIEFFES (...de) son fils
FLANDRES (Raoul de)
FOLIE (Guillaume de la)
FOLLEVILLE (Jean de) Echanson du Duc de Guyenne
FONTAINES (Enguerrand de), chevalier
FONTAINES (Charles) son frère
FONTAINES (Charles de ) seigneur de la Neuville, son frère
FORTESCU (Guillaume)
FOSSEUX (Colart de)
FOSSEUX (Christophe de)
FOSSEUX (Philippe de)
FOUGIÈRES (Gallois de) Prevôt des Maréchaux de France
FOUQUEROLES (Seigneur de)
FRANQUEVILLE (Hue) , s'échappe
FRANQUEVILLE (Jean) , s'échappe
FRÉCHENCOURT-en-THIÉRACHE (le Seigneur de)
FRETEL (Brunel)
FRIGNOLES (le Seigneur de)
FROMESSENT (Lancelot de)
GALIGNY-en-CHAMPAGNE (le Seigneur de)
GAMACHES (... de)
GAPENNES (Aléaume de)
GARANCIÈRES (... de)
GAVRE ( Henri de) frère de l'évêque de Cambrai
GAULES (le Sire de)
GAYENCELLES (Jean)
GENEVIÈRES (Hervé de) capitaine au Château du Crotoy
GHISTELLES (Louis de)
GOUGEUL (Pierre) dit MORADAS, Seigneur de Rouville,
GOURLÉ (Guy) dit Guiot, écuyer, premier écuyer tranchant du Duc d'Orléans
GOURLÉ (Jean) son frère
GOURNAY (Maillet de)
GOURNAY (Pons de) son frère
GRAMMONT (... de)
GRANDPRÉ (Comte de)
GRÉS (Jean des)
GRIBOVAL (Baugeois de)
GRIBOVAL (Gilbert de)
GRIBOVAL (le Poultre de)
GRIBOVAL (Renaut de)
GRIESME (Burian de)
GUÉRAMES (Burel de)
GRIESME (Burian de)
GUICHARD-DAUPHIN Grand Maître d'hôtel du roi
HAM (Jacques de)
HAMAIDE (le Sire de la)
HAMES (Robert de)
HANGART (Carnel de)
HANGEST (Jean de) Chambellan du roi, Capitaine de Boulogne
HARCOURT (Robert d') Baron de Beaumesnil,
HARCOURT (Gérard d')
HAUCOURT-en-CAMBRÉSIS (le Seigneur d')
HAVRECH (Simon de)
HAVRESIS (Guérart de)
HAYE (le Sire de la)
HEILLY (Jacques de) Maréchal de Guyenne
HEM (Jacques de)
HERBAUMES (Gérard de)
HERLIN (Jean d')
HERTAING ( Michel de) Chevalier flamand
HEUQUEVILLE (... de)
HEUSE (le Seigneur de la)
HEYNE (le Seigneur de la)
HONDSCHOOTE (Thierry le Seigneur de)
HORN-et-D'ALTENA (Guillaume, Comte de) Grand Veneur,
HUMIÈRES (Mathieu de)
HUMIÈRES (Jean de) son frère
ILE-BOUCHART (le Sire de l')
ILE-GOMORT (le Sire de l')
IVRY (le Seigneur d')
IVRY (Charles d') son fils
JEUMONT (le Seigneur de)
KESTERGAT (Engelbert de)
LALANDE (Henri de)
LAMETH (Baudoin ou Thibault de)
LAON (le Vidame de)
LANNOY (Jean de) dit LAMONT
LANNOY (Jean de)
LENS (Christophe de) en Hainaut
LENS (Henri de)
LENS (Philippe de)
LICHTERVELDE (Jacques de)
LIEDEKERQUE (le Sire de)
LIERNE D' AUVERGNE (le Sire du)
LIGNE (... de)
LON GUEV AL (le Sire de)
LONGUEV AL (Alain de)
LONGROY (Jacques de)
LONGUEIL (Raoul de)
LON GUEIL (Guillaume de) Gouverneur de Dieppe et Caen
LONGUEIL (Robert) son fils
LONGUEIL (Denis) un 2e fils
LONGVILLIERS (Jean de) bâtard d'Engontsend, Seigneur de Bréxent
LORRAINE (Ferry de) Comte de Vaudémont
LULLY (Jean de)
LULLY ( Griffon de) son frère
MAGNICOURT (Hector de) Seigneur de Werchin
MAILLY (Colart de) dit Payen
MAILLY (Colart de) son fils, Seigneur de Inchy
MALDIN GHEN (Lionel de)
MALDINGHEN (Brunelet de)
MALET (Pierre)
MALESTROIT ( Jean de)
MAMETZ (Pierre de)
MAMETZ (Lancelot de) son frère
MAMETZ (Raoul de)
MANGNY (... de)
MAREUL en Brie (Seigneur de)
MARLE (le Comte de)
MARQUETES (le Seigneur de)
MARQUOY (Palamède de)
MARTEL ( Guillaume de) Sire de Bacqueville
Porte-oriflamme de France et ses deux fils dont Jean (de)
MARTEL, Chambellan du roi
MESBRES (Aubert de)
MELUN ( Guillaume de) Comte de Tancarville,
MONCHAUX (Simon de)
MONTAIGU (Jean de) Archevêque de Sens
MONT AIGU (Charles de) Chambellan du Duc de Guyenne
MONTBERT AUT (Colart de)
MONTCAVREL (Jean de)
MONTCAVREL (Rasse de)
MONTEJAN (le Sire de)
MONTENAY (Jean de)
MONTGOGIER (le Sire de)
MONTHOLON (... de)
MONTIGNY-en-HAINAUT (Charles de)
MONTIGNY (Robert de)
MONTMORENCY (... de)
MORAINVILLIERS (Simonet de) ancien Bailly de Chartres
MOREL (Jean)
MOREVIL (Floridas de)
MORVILLIERS (Yvon de)
MOULIN (Pierre du)
MOY-en-BEAUVOISIS (le Seigneur de)
MOY-en-BEAUVOISIS (Tristande) son fils
MOY (Arthus de)
NEDONCHEL (Enguerrand de)
NESLE (Guy de) Sire d'0ffémont, Conseiller et
Chambellan du roi
NESLE (Raoulquin de) son fils
NEUFVILLE (Topinet de la)
NEUFVILLE (le Seigneur de)
NEUFVILLE (... de) son fils
NEVERS (le Comte de) frère du Duc ]ehan de Bourgogne
N0AILLES (le Borgne de)
N0UYANT (Sire de)
N0YELLES-sous-LENS (]ean de)
N0YELLES-sous-LENS (Pierre de) son frère
N0YELLES-sous-LENS (Lancelot de) son 2e frère
0 (Sire d')
OCCOCHES (le Sire de) , fait prisonnier
0FFREVILLE (le Sire d')
0NGNIES (Estourdi d')
0NGNIES (Bertrand d') son frère
0NGNIES (Dreux d')
0RGEM0NT (Pierre d') Chambellan du roi,
0RNAY (Henri d')
PAYNEL (Bertrand)
PETIT H0LLANDE (fils du Bailly de Rouen)
P0ITIERS (Philippe de)
P0NT (le Marquis du)
P0NTEAUDEMER (Robert de)
P0RTE (Colart de la )Seigneur de Bellincourt
P0TES (le Seigneur de)
P0UQUÈS (Heylard de)
P0UTRAINES (Girard de)
PRÉAULX (]acques Seigneur de) Grand Chambellan de France
PROUVILLE (Godefroy de)
PRUNELÉ (Guillaume de) dit le ]eune,
PUISIEUX (Bridaul de)
QUEN0ULLES (le Bègue de)
QUESNES (]ean de)
QUESN0Y (le Sire du)
QUIÉRET (Hutin)
QUIÉRET (Pierre), écuyer, sgr de Haucourt, capitaine d'Airaines en 1422,
fait prisonnier à Azincourt
QUIÉRET (Guy) dit Boort, chevalier, seigneur de Tours-en-Vimeu
fils de Pierre, fait prisonnier à Azincourt
QUIÉRET (Jean) dit Rifflart, s'échappe
QUIÉVRAIN (Georges de)
QUIÉVRAIN (Henri de) son frère
RACHIE (le Sire de la)
RAINEVAL (]ean de)
RAMBURES (David de) Maître des arbalétriers
RAMBURES (]ean de)
RAMBURES (Hughes de)
RAMBURES (Philippe de)
RASSE (le Seigneur de)
RASSE (Colart de)
RAULEQUIN (Messire)
REEC0URT (Gérard de)
REGNAUVILLE (le Sire de)
REGNAUVILLE (Pierre d' Amiens, Seigneur de)
RÉMY (Pierre de)
RENTY (0udard de)
RENTY (Foulques de) dit le Galois
RENTY (]ean de) dit Castelet
RIQUEB0URG (Perceval de)
RIVIÈRE (le Seigneur de la) et de Tybauville
R0CHE-GUY0N (Guy de la) Conseiller du roi
R0CHE-GUY0N (Philippe de la) son frère
R0CHES (le Seigneur des)
R0HAN (Bertrand de) Sire de Montauban,
R0NQ (le Seigneur de)
R0SIMB0S (Pierre de) Grand Écuyer du Duc de Bourgogne
R0SIMBOS (N... de) son frère
ROUCY (]ean VI Comte de... et de Braine)
ROUEN (le fils du Bailly de)
R0U GEF AY (Boissart de)
R0UVROY (Mathieu de) Seigneur de Saint-Simon, dit le borgne
ROUVR0Y (]ean de) son frère, dit Gallois
RUBEMPRÉ (Lancelot de)
SAINS (le Bon de)
SAINT-BRICE (le Sire de) Drieu de Mello
SAINT-CLER (Pierre de)
SAINT-CRÉPIN (le Sire de)
SAINT-GILLES (Bertrand de)
SAINT-HEREN (... de)
SAINT-MARC (Godefroy de)
SAINT-PIERRE (le Seigneur de)
SAINT -RÉMY (Raoul de) Chambellan du Roi et du Duc d' 0rléans
SAINT-TR0N (le Seigneur de)
SAINTE-BEUVE (le Seigneur de)
SALMS (Comte de)
SALUCES (Pons de) Gouverneur du Comté
SARDONNE (Ferry de)
SAUVAGE (Robert le) Écuyer du Duc d'Alençon
SAVEUSES (Guillaume de) Sire d'Inchy
SCHONVELDE (le Seigneur de)
SEMPY (Colinet de)
SEMPY (]ean de)
SOISSONS (]ean de) Sire de Moreuil,
SOLRE (le Sire de)
SOLRE (Briffaut de) son frère
SOUICH (Floridas du)
SOYECOURT (Charles de) Chambellan du Roi,
TENCQUES (le Seigneur de)
THIENNES (le Sire de)
TIGNONVILLE (le Seigneur de)
TORBIS (Lionel)
TORCY (le Seigneur de)
TOUR-en-AUVERGNE (Anne de la) Seigneur d'Oliergues,
TOUR (Ponchon de la)
TOURNELLE (]ean de la)
TOURZEL (Pierre de) dit d'Alègre en Auvergne
TRAMECOURT (]ean de) de Réthel
TRAMECOURT (Renaud de)
TRAMECOURT (.,. de)
TRÉMOUILLE (Georges de la)
TRET (le Seigneur du)
TYREL (]ean) Seigneur de Brimeu, Sire
VALENCOURT (]ean de)
VENEUR (]ean le)
VER (Guillaume le)
VERCHINS (Louis de)
VER (Guillaume le)
VERCHINS (Louis de)
VICOMTE (]ean le) Seigneur du Tremblay
VERNEUIL (le Seigneur de)
VIEUXPONT (Yves de)
VILLAINES (Pierre de)
VILLERS (Guillaume de)
VILLERS (Renaut de) Seigneur de Verderonne
WALHUON (Martel de)
WAENCOURT (Robinet de)
WANDONNE (Alain de)
WARLUZEL (le Seigneur de)
WAUDRINGHEN (Arnould de)
WAUDRIPONT (Gilles de)
WAVRIN (Robert de) Sénéchal de Flandres
WAVRIN (... de) son fils
WERCHIN (]ean de) Sénéchal de Hainaut
WISSOC (Philippe de)

Posté : mar. 10 mai 2005 16:50:54
par Sicambre
ce que voulait dire Ringo, c'est pas la bataille en elle meme masi les consequences de cette bataille lors de la guerre de cent ans !

Posté : mar. 10 mai 2005 17:06:47
par Ringo
En gros c'est ça ...
A noter que les cinq Châtillon qui sont morts n'ont aucun lien avec notre Châtillon :lol:

Posté : mer. 11 mai 2005 10:03:09
par Châtillon
Magnifique ta liste Ringo! :shock: :shock: :D (tu m'épates)!

Si j'ai bien compris ce que vous dites:

Azincourt est grave démographiquement mais pour ce qui est des conséquences sur le royaume, c'est rien en comparaison des autres batailles... :!: :?:

Pourtant (permettez moi de revenir à la charge) si Henri V avait été battu à plate couture et massacré par les français victorieux, les armagnacs seraient venus tout glorieux à Paris, .... et fort de leur nouvelle image, ils seraient parvenus à rétablir l'ordre en France, et le pays aurait connu la paix.
En faite, je reste perplexe quand vous dites qu'Azincout n'a pas eu de si graves consquences, alorsque le roi d'Angletterre devient le nouveau candidat pour succéder à Charles VI.

Sûr que Poitiers est assez lourd de conséquences :cry:
mais pour Verneuil et Crevant, je ne connais pas trop ! :?
dis-moir Ringo :arrow:
Que-ce que c'est ?
Quel furent leur csquences ?
en quoi peut-on dire qu'elle furent plus grave ?

Posté : mer. 11 mai 2005 14:11:36
par Ringo
Châtillon a écrit :Magnifique ta liste Ringo! :shock: :shock: :D (tu m'épates)!

Si j'ai bien compris ce que vous dites:

Azincourt est grave démographiquement mais pour ce qui est des conséquences sur le royaume, c'est rien en comparaison des autres batailles... :!: :?:

Pourtant (permettez moi de revenir à la charge) si Henri V avait été battu à plate couture et massacré par les français victorieux, les armagnacs seraient venus tout glorieux à Paris, .... et fort de leur nouvelle image, ils seraient parvenus à rétablir l'ordre en France, et le pays aurait connu la paix.
En faite, je reste perplexe quand vous dites qu'Azincout n'a pas eu de si graves consquences, alorsque le roi d'Angletterre devient le nouveau candidat pour succéder à Charles VI.

Sûr que Poitiers est assez lourd de conséquences :cry:
mais pour Verneuil et Crevant, je ne connais pas trop ! :?
dis-moir Ringo :arrow:
Que-ce que c'est ?
Quel furent leur csquences ?
en quoi peut-on dire qu'elle furent plus grave ?


Avec ou sans Azincourt, Henri V pouvait postuler au royaume de France (bien que contrairement à Edouard III, il n'avait aucun droit sur la couronne, car son père était un usurpateur). Il faut juste se rappeler que la guerre civile faisait rage, et que c'est le meurtre de Montereau qui a "donné" la France à Henri; l'alliance avec Philippe le Bon lui permettait toutes les audaces. Sans le meurtre de Jean sans Peur, il n'y aurait jamais eu le traité de Troyes.
Azincourt a donné à l'anglais le temps de finir sa chevauchée; Henri V n'en a pas profité pour attaquer Paris, ou s'emparer de la couronne. Il a eu beaucoup de chance ...
Pour Cravant et Verneuil, il faut juste se replacer dans le contexte: Charles VII n'était pas sacré, soupçonné de bâtardise, mal conseillé ... Les armées qu'il avait réussi à réunir (en vendant ses biens personnels) se sont fait battre, malgré les renforts écossais. Le fait est que Charles a failli renoncer ... Il pensait même se réfugier dans quelque monastère. Il n'avait plus rien, plus personne sur qui compter ... Ces deux batailles ont failli tout lui enlever ... En fait il attendait, sans le savoir, un miracle, qui aura les traits de Jeanne d'Arc.

Posté : jeu. 12 mai 2005 15:04:27
par Châtillon
En faite, ce qui fait la classe d'Azincourt, c'est que s'y trouvaient tant de haut seigneur et en si grand nombre.

J'ai vu autrefois un vieux film sur henri V, intitulé Henri V de Laurence Olivier, adapté d'une pièce de chequespire, et retraçant admirablement la bataille d'Azincourt.
Ce fut mon premier véritable film historique.
Je crois qu'il m'a énormément marqué. Ce qui m'a emballé ce sont les costumes, les couleurs cinglantes des banières et la charge des chevaliers Tout cela m'avait fort impressioné. Ce qui me faisait craquer aussi, c'était aussi la foi des protagonistes dans la victoire et dans le roi.
Maintenant à cause du film, la simple évocation Azincourt m'émeut et me fait penser irrémédiablement au film.
(je crois que je suis mort à Azincourt dans une vie antérieur :lol: )


En outre, on peut voir dans le film un Henri V representé sous un jour magnifique, il est montré comme une sorte de prince idéal, une sorte d'élu. C'est ce qui m'avait impressioné, et moi restant béant devant la figure charismatique du roi. Le film le represente tel Le grand monarque, ou un nouveau saint Louis venant rétablir le royaume de fleur de lys dans son état de gloire..... :o
Mais j'ai toujours considéré cela comme de la pure propagande anglaise.

Qu'en est-il réelement ? Henri V était-il le prince parfait, le roi idéal ? Les anglais n'ont-ils pas un peu embellie son image ? Je crois que déja sous Henri VIII, il etait devenu un roi modèle, et puis le film est de 1945 je crois (le contexte national joue) ! Avez-vous déjà vu le film
Henri V a t-il été un réélement roi modèle ?



ImageImage

Posté : jeu. 12 mai 2005 15:32:38
par Ringo
C'est un roi qui n'a pas connu d'échec ... un roi chanceux ... un roi volontaire ...
Son seul défaut est qu'il descendait d'un usurpateur :roll:
S'il a été idéalisé c'est peut-être à cause de ça, on voulait effacer ses origines ...

Pour devenir Joe Pointu sur la bataille d'Azincourt lire La bataille d'Azincourt, de Dominique Paladilhe.